Culture

Théâtre

Enfermés !

Comédie – escape game interactif

Synopsis
Que se passe-t-il quand on est enfermé dans un escape game… pour de vrai ?
C’est ce que vont découvrir trois amis, Alex, Jo et Léa. Ce jour-là c’est Emile, l’employé aux deux mains gauches, le maître du jeu. Quand la porte se ferme, il est trop tard pour faire demi-tour. Le trio devra alors rester uni et s’échapper d’une salle de jeu totalement hors de contrôle. Heureusement qu’ils pourront compter sur l’aide du public pour les sortir de là ! En fouillant la salle, en cherchant des indices et en résolvant des énigmes, les spectateurs font partie intégrante de l’aventure, à tel point qu’ils en déterminent la fin ! Une pièce interactive folle, drôle et tendre qui plaira à tout le monde
Une comédie dynamique et entrainante pour toute la famille. C’est un spectacle où le trio d’acteurs aux caractères bien différents se donne à fond pour sortir de cet escape game avec l’aide du public enjoué. Notez que la fin du spectacle n’est jamais la même…
compagnie La Compagnie des brunes
de Amaia et Sophie Teulière
avec Laura Hatchadourian, Antoine Ody, Sophie Teulière
mise en scène Amaia
création lumières Robin Belisson
durée 1h05
jusqu’au 1 septembre 2024
 
Funmabule Monmartre
53 rue des Saules 75018 Paris
M. l. 12 Lamarck Caulaincourt
____________________________________________________________________________________________________________

Théâtre

L’éducation de Rita

Des feuilles volantes immobiles à la couleur des tenues, d’une réflexion sur l’enseignement entre asservissement et émancipation, du point de vue du maître à celui de l’élève, cette pièce est un moment d’humanité entre constance et mouvement.
Synopsis
Une collision entre deux mondes, bouleversante et pleine d’humour. Un classique du théâtre anglais– Je suis à ma place nulle part.
Elle, coiffeuse à Liverpool, pétillante et curieuse, rêve de devenir une femme cultivée. Lui, prof de littérature désabusé, se noie dans ses livres et son whisky. Rita débarque comme une tornade dans le bureau de Frank. Il essaye de s’en débarrasser, elle s’accroche. Elle met ses espoirs dans l’éducation, il n’y croit plus. Une rencontre comique, déchirante et révélatrice. Cette comédie piquante et tendre nous questionne sur l’accès à la culture avec émotion et légèreté.
La pièce de théâtre « L’éducation de Rita » se joue actuellement au Théâtre du Funambule. Cette pièce, écrite par Willy Russell, est une comédie dramatique captivante qui explore les thèmes de l‘éducation, de la transformation personnelle et de la quête d’identité. « L’éducation de Rita » raconte l’histoire de Rita, une jeune coiffeuse de classe ouvrière qui aspire à une vie meilleure. Elle décide de s’inscrire à des cours de littérature anglaise dispensés par Frank, un professeur d’université désabusé. Leur rencontre va bouleverser leurs vies respectives. La pièce se déroule principalement dans le bureau de Frank, où les deux personnages se retrouvent régulièrement pour leurs leçons. Au fur et à mesure que Rita progresse dans ses études, elle commence à remettre en question sa propre identité et son environnement social. Elle se heurte également aux attentes de sa famille et de son mari, qui ne comprennent pas son désir de changer de vie. « L’éducation de Rita » aborde des thèmes universels tels que l’aspiration à l’amélioration personnelle, la lutte contre les préjugés sociaux et la recherche de sa propre voie dans la vie. La pièce met en lumière les différences de classe sociale et les barrières qui peuvent exister entre les individus, mais elle souligne également l’importance de l’éducation et de l’ouverture d’esprit pour surmonter ces obstacles. Les performances des acteurs sont essentielles pour donner vie à cette pièce. Les dialogues entre Rita et Frank sont à la fois drôles et émouvants, et les comédiens doivent être capables de transmettre toute la complexité des personnages. La relation entre Rita et Frank évolue tout au long de la pièce, passant d’une relation professeur-élève à une amitié sincère et profonde.  Le Théâtre du Funambule offre un cadre intime et chaleureux pour cette pièce. La proximité entre les acteurs et le public crée une atmosphère immersive, permettant aux spectateurs de s’immerger pleinement dans l’histoire et de ressentir les émotions des personnages. « L’éducation de Rita » est une pièce de théâtre réussie qui aborde des thèmes profonds et universels. Elle offre une réflexion sur l’importance de l’éducation, de la transformation personnelle et de la recherche de son identité. Si vous êtes à la recherche d’une pièce à la fois divertissante et stimulante, ne manquez pas « L’éducation de Rita » au Théâtre du Funambule.
Une pièce à voir absolument qui confronte une élève solaire et un professeur énigmatique!
Equipe  :
  • de Willy Russell
  • traduction Catherine Marcangeli
  • avec Maxime-Lior Windisch et Owen Doyle
  • mise en scène Owen Doyle
  • assistante mise en scène Katie Haigh Mayet
  • scénographie et costumes Anaïs Alric
  • créateur lumières Antoine Mucciante
  • son et musique Tom McEvoy
  • durée 1h35
  • Jusqu’au 28 avril 2024
Théâtre du Funambule de Montmartre
53 rue des Saules, 75018 Paris
Accès PMR
Métro Lamarck Caulaincourt (l.12)
__________________________________________________________________________________________________

Théâtre 

Passeport de Michalik

Synopsis
Issa, jeune Érythréen laissé pour mort dans la « jungle » de Calais, a perdu la mémoire. Alors que le seul élément tangible de son passé est son passeport, il entame une longue quête semée d’embûches afin d’obtenir un titre de séjour, entouré de compagnons d’infortune.
“D’une manière générale, je ne souhaite jamais écrire sur un thème, mais me fonde plutôt sur une idée ou une situation précise, qui donne ensuite naissance à l’architecture du spectacle. J’ai écrit cette nouvelle pièce en Guadeloupe, seul, après avoir mûri ses contours pendant plus d’un an et m’être longuement renseigné. Ce n’est pas un théâtre militant ou documentaire, mais une histoire humaine, qui s’adresse à tous.” Alexis Michalik.
Analyse
La pièce de théâtre Passeport de Michalik au Théâtre de la Renaissance est une pièce de théâtre captivante qui mérite un Molière par son excellence !  Ce qui rend cette pièce si captivante, c’est la manière dont Michalik parvient à mêler habilement réalité et fiction. Les personnages sont attachants et leurs interactions sont empreintes d’humour, de passion et de vulnérabilité.  Le jeu des acteurs est tout simplement remarquable. Chaque membre de la troupe apporte sa propre touche à son personnage, créant ainsi une dynamique unique sur scène. Les dialogues sont vifs, percutants et empreints d’une poésie. Mais au-delà de l’aspect divertissant, « Le passeport de Michalik au Théâtre de la Renaissance » aborde également des thèmes profonds tels que la créativité, la passion, le doute et la persévérance. Il nous rappelle que derrière chaque grande œuvre se cache un artiste qui a dû surmonter de nombreux obstacles pour la réaliser. C’est une pièce de théâtre incontournable qui mérite d’être vue. Elle offre une expérience théâtrale unique, mêlant habilement réalité et fiction, et mettant en lumière la beauté et les défis de la création artistique. Que vous soyez un amateur de théâtre ou simplement curieux de découvrir une histoire captivante, cette pièce saura vous séduire et vous émouvoir. Ne manquez pas l’occasion de vivre cette expérience théâtrale exceptionnelle au Théâtre de la Renaissance.
Extrait vidéo de la grande librairie 
Distribution :
  • Christopher BAYEMI
  • Patrick BLANDIN
  • Jean-Louis GARÇON
  • Kevin RAZY
  • Fayçal SAFI
  • Manda TOURÉ
  • Ysmahane YAQINI
Equipe artistique :
  • Auteur et metteur en scène : Alexis Michalik
  • Assistante mise en scène : Clotilde Daniault
  • Musiques : Sly Johnson
  • Décor : Juliette Azzopardi assistée de Arnaud de Segonzac
  • Accessoires : Pauline Gallot
  • Costumes : Marion Rebmann assistée de Violaine de Maupeou
  • Vidéo : Nathalie Cabrol
  • Assistant vidéo : Jérémy Secco
  • Lumières : François Leneveu
  • Sons : Julius Tessarech
Horaires jusqu’au 30 juin 2024
  • Mardi au samedi 21h
  • Samedi 16h30
  • Dimanche 17h
TARIFS 
  • CARRE OR : 60 €
  • 1ere Catégorie : 52 €
  • 2e Catégorie : 42 €
  • 3e Catégorie : 32 €
  • 4e Catégorie : 18 €
  • 4e Catégorie visibilité réduite : 12 €
 
Théâtre de la Renaissance
20, Bd Saint-Martin 75010 Paris
Métro Strasbourg Saint Denis (ligne 4,8 et 9),  République (ligne 3,5,8,9)
__________________________________________________________________________________________________

Théâtre

Le cercle des poètes disparus

Synopsis
Mr Keating, un professeur de Lettres enseigne à ses élèves d’une manière particulière et ne respecte pas l’ordre établi. Il va influencer ses élèves et certains d’entre eux vont recréer le cercle des poètes disparus dont leur professeur était membre. Ce cercle leur permet de découvrir et expérimenter la Liberté avec un grand L qui leur donnent des ailes ! Ils vont ainsi s’extraire du raisonnement rigide de leur entourage et se découvrir.
Réalisé par Peter Weir et écrit par Tom Schulman, le cercle des poètes disparus parvient à être transposé en prouesse théâtrale avec une réelle performance remarquable 100% masculine. Cette Oeuvre emblématique est magistrale, captivante et jubilatoire , qui rend la scène vivante.
 
“Oh capitaine, mon capitaine !”
Le professeur a réussi à faire passer cette notion de liberté individuelle et inspirer les élèves à vivre pleinement leur vie et à poursuivre leurs rêves malgré les attentes sociales et familiales où l’on suit le cheminement d’un brillant élève, Neil, dont le père voulait qu’il soit médecin alors qu’il souhaitait suivre une voix artistique.
 M Keating, charismatique et anticonformiste incarne la différence et la réflexion individuelle, il invite à remettre en cause le système pour que les élèves puissent réfléchir par eux même et accompagner les générations nouvelles en quête d’authentique dans le domaine des arts : la littérature, l’écriture, la poésie et le théâtre.
Cette histoire est d’actualité, elle fait écho à Julien Song, dont sa famille espérait une carrière de médecin ou d’ingénieur, signe de fierté sociale , mais qui a préféré suivre un autre chemin et ses aspirations pour devenir un Maître international d’échecs Français et dont on peut lire le témoignage (@linkedin) et suivre ses conseils à travers sa chaîne youtube : http://www.youtube.com/@JulienSong
D’autres films ont par ailleurs abordé ce sujet de l’encouragement dans l’enseignement avec : Les choristes, en 2004 qui raconte l’histoire d’un surveillant qui innove en faisant chanter les élèves dans un pensionnat strict. Entre les murs, en 2008 avec un professeur qui pousse ses élèves adolescents à se dépasser ou encore dans Etre et avoir, en 2002 à travers le documentaire d’un instituteur qui transmet différemment. Nous avons tous eu un professeur, qui nous a transmis, élevé ou encouragé dans une passion qui est le résultat de ce que nous sommes aujourd’hui.
“Peu importe ce qu’on pourra vous dire, les mots et les idées peuvent changer le monde. »
L’allégorie de leurs réunions dans la grotte, leur asile où ils s’exilent pour réfléchir à différents sujets, invite le spectateur dans un huis clos, celui de la poésie. Cette introspection n’est que le reflet d’un déploiement d’une kyrielle d’idées où il n’ y a plus aucune entrave au regain d’inspiration et de créativité et où l’art est encouragé et honoré. La philosophie est à l’honneur : Cogito ergo sum disait Descartes. 
 
“Carpe Diem. Profitez du jour présent. Que vos vies soient extraordinaires.”
Face au poids des traditions des institutions, ce professeur hors du commun pousse ses élèves à élever leurs esprits libres et devient une prouesse ostentatoire de la liberté.
 
“On lit ou on écrit de la poésie non pas parce que c’est joli. On lit et on écrit de la poésie parce que l’on fait partie de l’humanité, et que l’humanité est faite de passions. La médecine, le commerce, le droit, l’industrie sont de nobles poursuites, et sont nécessaires pour assurer la vie. Mais la poésie, la beauté, l’amour, l’aventure, c’est en fait pour cela qu’on vit.”
Cet hymne à la liberté et ce pouvoir de la poésie, est un message universel et intemporel qui invite l’individu à aller au bout de ses passions avec détermination. 1.Inspirer,2. émouvoir et 3.transformer, les élèves des poètes disparus s’imprègnent de l’excellence des mots et de la liberté de s’exprimer. Il tend à nous rappeler l’essence de l’importance de nos rêves qui contribuent à notre épanouissement.
 
Le cercle des poètes disparus, une pépite au théâtre Antoine à Paris, pour cette nouvelle année 2024. A voir absolument pour ceux qui ont vu le film et ceux qui se délectent de découvrir une histoire émouvante entre virtuosité encensante, un message d’émancipation dithyrambique avec une totale frénésie exaltante.
LE CERCLE DES POETES DISPARUS
de Tom Schulman
d’après le film produit par Touchstone Picture écrit par Tom Schulman
  • Oscar du meilleur scénario en 1990
Production originale Classic Stage Company
En accord avec Adam Zotovich
Directeur artistique John Doyle
Directeur général Jeff Griffin
-Adaptation française de Gérald Sibleyras
  • Molière de la pièce de création française pour Un petit jeu sans conséquence en 2003
  • Molière de l’adaptateur pour Les 39 Marches21 en 2010
  • Molière de la Comédie pour Berlin Berlin22 en 2022
-Mise en scène: Olivier Solivérès
  • Molière du spectacle jeune public pour Le Bossu de Notre-Dame en 2017
  • Molière du spectacle jeune public pour Blanche Neige et les 7 Nains en 2022
-Avec : Stéphane Freiss
  • César du meilleur espoir masculin pour Chouans en 1989 
  • Molière de la révélation théâtrale masculine de l’année pour C’était bien en 1992
Et Ethan Oliel, Hélie Thonnat, Audran Cattin, Maxence Seva, Pierre Delage, Maxime Huriguen, Yvan Garouel, Olivier Bouana
Dates : 
Du 24 Janvier 2024 
Mercredi au Vendredi à 21h
Samedi à 16h et 21h
Dimanche à 16h
Jusqu’au 31 mars 2024
Adresse : 
Théâtre Antoine
 14 Bd de Strasbourg, 75010 Paris
En métro : Strasbourg – Saint-Denis (lignes 4, 8 ou 9) ou Château d’eau (ligne 4).
__________________________________________________________________________________________________

Comédie d’enquête interactive

Dernier coup de ciseaux 

Une comédie rocambolesque et interactive. En effet, le public est appelé à participer à une enquête policière afin d’identifier le coupable.
Nous sommes dans un salon de coiffure avec des personnages très actifs et très drôles, pour certains ils ressemblent même à des caricatures par leur façon de jouer. Le spectateur est tout d’abord observateur avant de se transformer en enquêteur. Sauriez-vous trouver le criminel ?
Sachez que cette pièce est jouée depuis plus de 30 ans au États Unis et 12 ans au théâtre des Mathurins.
Elle a obtenu le Molière de la meilleure comédie en 2014
L’auteur original de cette œuvre théâtrale est Paul Pörtner. Il l’a créé en 1963 en Allemagne au Ulmer Theater, le théâtre municipal d’Ulm. Puis elle sera jouée aux États-Unis, avec comme titre : Shear Madness. Par la suite elle sera exportée à l’international et notamment en France où elle connaît un franc succès grâce à son originalité et son côté interactif.
Auteur : Paul Portner 
Adaptation française : Sébastien AZZOPARDI et Sacha DANINO
Artistes : Domitille Bioret ou Marie-France Santon, Thierry Lanckriet ou Romain Tomas, Jean-Marie Rollin ou Pierre Samuel, Salomé Talaboulma, Morgane Cabot ou Elysa Aze, Richard Delestre ou Mathias Bord, Laurent Hugny ou Cyril Garnier 
Metteur en scène : Sébastien Azzopardi Décors : Juliette Azzopardi Costumes : Pauline Gallot Lumières : Mamet Maaratie
Jusqu’au 18 mai 2024
Théâtre des Mathurins
36 rue des Mathurins 
75008 Paris
__________________________________________________________________________________________________

Théâtre

La leçon de Ionesco

C’est au théâtre de la Huchette que se joue depuis 1957 les pièces de théâtre d’Eugène Ionesco, dramaturge de la dérision.Une jeune fille toute candide vient prendre un cours particulier chez un vieux professeur aux tendances lubriques. S’ensuit ainsi un échange à huis clos d’un apprentissage pour le moins suspicieux et assez grotesque mettant en exergue le rapport de force et de servitude qui se crée entre les deux personnages. Une histoire à priori banale d’un cours d’arithmétique et de philologie qui finit de façon très inattendue en laissant le spectateur perplexe.La pression monte en crescendo pour tendre vers une drôlerie cynique et amère.Cela va sans dire, qu’après avoir vu une des pièces, nous nous évertuerons de voir ses autres spectacles ou même relire ses oeuvres et y analyser la dimension politique, existentielle et humaine qui s’y révèlent.Une note d’intention particulière pour la brillante interprétation et le jeu des acteurs aussi bien dans leur langage que dans la gestuelle et sa symbolique.
  • Auteur : Eugène Ionesco
  • Metteur en scène : Marcel Cuvelier
  • Décors : Jacques Noel
  • Acteurs : Paul Minthe, Nina Cruveiller, Nicole Huc
La leçon Du Mardi au Samedi à 19h (1h)
Théâtre de la Huchette
23 rue de la Huchette 75005 Paris